French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Projet 2012

 

La Résidence au Vent des Forêts

Les périodes de travail répondent à un ensemble d'objectifs fixés, tant du point de vue artistique qu’humain et s'organisent autour de plusieurs temps d'immersion dans le territoire du Vent des Forêts pour l’ensemble des danseurs de la compagnie. Pendant, ces périodes de recherche/création, nous envisageons d’autres collaborations avec des artistes lorrains, chorégraphes, interprètes, musiciens, la rencontre avec des plasticiens  associés au Vent des Forêts, et la rencontre avec les habitanst du territoire meusien, à travers la réalisation de plusieurs ateliers spécifiques,  constitués d'ateliers corporelles, d'ateliers plastiques, d'ateliers d'expérimentations.


Un pas d'avance avec les CRD d'Argenteuil et Blanc Mesnil


Cette création verra le jour suite à ces ateliers, réalisés en collaboration avec six enseignants de danse contemporaine du Conservatoire d’Argenteuil et de Blanc-Mesnil, réunissant plusieurs groupes ayant une pratique de la danse :
- Un groupe de collégiens
- Un groupe avancé agé de 15 à 25 ans
- Un groupe d’adultes amateurs

Régulièrement, nous tentons de générer «d’autres danses» comme un retour spontané, vital, nécessaire à la figuration stylisée de la nature, à nos façons de nous déplacer, de déplacer des choses, d’être déplacé. Basé sur quatre étapes évolutives : élaboration, sédimentation, extension, et adaptation. Nous expérimenterons ce que veut dire ressentir, sentir, écouter, observer, en suivant les rythmes, la pulsation et les flux contradictoires produits par ce qui rassemble et englobe, le coeur.

Résidence Le Figuier Blanc Argenteuil

Ce temps de résidence, d’une durée d’un an, s’organise également autour d'ateliers de sensibilisation jeune public :
Ce projet s’inscrit dans une volonté d’accompagnement et de développement de pratiques artistiques dans le cadre du dispositif « Danse à l’école » organisé par la Direction de l’Action culturelle de l’Agglomération Argenteuil / Bezons, auprès d’écoles primaires (classes de CE1 et CE2) et d’élèves de l’Institut médico-éducatif (atelier de danse contemporaine de l’IME). Ces ateliers développeront un travail autour de la motricité et des arts plastiques et seront menés par les deux performers des Hommes scotchés en amont de la représentation. En aval de la représentation, un temps de discussion sera proposé avec les classes ayant participé à ces ateliers afin d’échanger avec les élèves et de recueillir leurs impressions, émotions, questions.

La reprise d'Ilinx avec l’association Danse et expression

Serge Ricci, accompagnera ce travail de transmission en collaboration avec Isabelle Avid, enseignante professionnelle, à Villeneuve-sur-Lot.  La pièce Ilinx (quatuor pour 4 interprètes masculins) donne la possibilité de la transposition de l’homme à la femme (ici le groupe sera constitué de femmes de plusieurs générations), du quatuor à son multiple, en jouant sur les différentes déclinaisons possibles. L’âge des personnes constituant le groupe fait également écho au travail actuel de Serge Ricci autour de la mémoire et du souvenir. Ilinx s’inscrit dans le cadre de la recherche entreprise par Serge Ricci sur les espaces de la communauté où la mémoire, la place du rituel, la notion de génération sont régulièrement questionnées. Différentes séquences seront utilisées, duo et rapport à l’altérité, extraits de paritions, fragments qui se déclineront en fonction du groupe. Ces «ateliers» de transmission, menés au Centre Culturel Raphaël Leygues à Villeneuve-sur-Lot se dérouleront sur la saison 2011-2012 et donneront lieu à plusieurs représentations.

Newsletter